Déclaration du GOLA Grand Orient Latino-américain pour la paix et la solidarité

En tant qu’ouvriers de la paix, nous avons horreur des terribles effets que les conflits armés produisent au présent sur la planète comme des vies perdues puisqu’une vie ne parvient jamais à justifier la guerre. L’humanité n’est pas arrivée à trouver un seul instant de paix au court de son histoire malgré toutes les lois, les accords, les discours, la déclaration des droits humains et toutes les autres qui y ont suivi dans le monde entier. On condamne la violence qui tue par centaines et milliers, qui ravage les champs et les villes, de même que l’on condamne l’atroce mort d’enfants sous-alimentés, la misère de millions de familles pauvres tout au long de la Terre, la solitude sociale des êtres humains dans toute la planète. La cruauté de la guerre répugne au droit à la vie. Certains pourraient avoir leurs raisons mais aucune ne justifie le massacre d’un peuple à Gaza, Ukraine, Libye ou tant d’autres pays qui sont aujourd’hui en proie à la violence, ni hier ni demain. Personne ne peut échapper à cette aberration qui détruit des vies, des familles, des cultures au nom de religions, de confessions, d’idéologies, même de raisons économiques ou historiques qui cachent des intérêts contraires au bien commun. Depuis le Grand Orient Latino-américain nous appelons les habitants du monde, les peuples, les gouvernements, les organisations internationales à mettre un frein à toute forme de violence ; à arrêter la destruction de la propre création humaine réalisée avec tant de souffrances ; à enrayer l’horreur du quotidien, les actes monstrueux qui souvent se prolongent pendant des décennies ; à instaurer une véritable culture de la paix, la solidarité et la fraternité universelles. Nous exhortons au dialogue pour le règlement des conflits ; au respect des droits et l’autodétermination souveraine des peuples et des nations ; à la coexistence pacifique ; à la tolérance entre les êtres humains et les nations. Nous sommes conscients de la complexité des problèmes mais nous sommes aussi conscients que la défense des droits de l’homme et de l nature qui nous précède et nous abrite, nous conduit à inciter les habitants de la planète et les institutions nationales et internationales à utiliser des moyens pacifiques pour freiner les attaques qui ne font autre chose que continuer de détruire la planète et l’humanité. Nous revendiquons le respect au droit de tous les habitants de la Terre à avoir un territoire, un foyer, une vie digne ; à protéger son héritage naturel et culturel ; à jouir d’une paix proactive et participative, promotrice de la liberté, l’égalité, la fraternité, non pas de la mort ou des cimetières. Ces quelques paroles n’arrivent pas à exprimer la tragique réalité. Elles ne restent qu’un geste solidaire, une déclaration pour la paix, la dignité humaine et la fraternité universelle. Consejo de la Orden Gran Oriente Latinoamericano Latin America, August, 2014.

Laisser un commentaire